Voyages Que faire en Guadeloupe ?

Que faire en Guadeloupe ?

La Guadeloupe est une terre riche en termes de paysages et de biodiversité, mais également en termes d’activités. Voici notre sélection des activités incontournables à réaliser au cours de votre séjour en Guadeloupe.

Pourquoi choisir la Guadeloupe pour vos vacances ?

La Guadeloupe est vraiment une destination de voyage idyllique en plein cœur des Caraïbes sous le soleil. Entre plages paradisiaques, sable fin, côtes escarpées et décors sauvages et volcaniques, la Guadeloupe donne à voir des panoramas aussi divers que somptueux. Partir à la découverte des îles guadeloupéennes, c’est l’assurance d’activités variées sur terre comme sur mer. En couple, entre amis ou en famille, pour explorer ou farnienter, vous succomberez pour la culture créole et la chaleur de l’accueil des Guadeloupéens.

De plus, en tant que région française d’outre-mer, il suffit seulement d’être muni d’une carte d’identité pour permettre aux métropolitains de voyager vers la Guadeloupe.

Que faire en Guadeloupe ?

Voir les distilleries de Guadeloupe

Les distilleries de Guadeloupe sont une étape incontournable de votre séjour pour découvrir la culture locale. En effet, l’archipel est mondialement connu pour sa culture de la canne à sucre et sa fabrication de rhum agricole. Issu de la fermentation puis distillation du jus de canne à sucre, le rhum est stocké dans des fûts avant d’être mis en bouteille et dégusté. La visite des distilleries vous permet de d’observer un savoir-faire et un processus de fabrication authentiques et vous assure un voyage des plus savoureux pour vos papilles à la découverte des rhums blancs, rhums ambrés et des vieux rhums.

La Guadeloupe compte neuf distilleries, des établissements familiaux implantés dans l’archipel depuis plusieurs générations. Nous vous invitons notamment à découvrir la distillerie Damoiseau qui produit plus de la moitié du rhum agricole guadeloupéen.

Voir les distilleries de Guadeloupe
Source : Eleanor Scriven / Shutterstock.com

Visiter les îles de Terre-de-Bas et Terre-de-Haut

Ces îles de l’archipel des Saintes sont un réel ravissement. Terre-de-Haut est l’île la plus orientale de l’archipel, seulement séparée de la Guadeloupe continentale par le canal des Saintes, sa baie est classée troisième dans le club des plus belles baies du monde.

Entre collines volcaniques, végétation luxuriante et eaux translucides, l’île ne manquera pas de vous séduire. En prime, les voitures sont interdites sur l’île, une occasion hors du commun de profiter de cette échappée pour se balader à pied ou en vélo au gré des criques de l’île ou en son cœur pour admirer les maisons coloniales. Passage obligé au Fort Napoléon, haut lieu de l’histoire antillaise et place stratégique offrant une vue époustouflante sur la baie.

À l’ouest vous trouverez Terre-de-Bas, aussi charmante que dépaysante, l’île offre des décors sauvages à couper le souffle. De nombreuses balades s’offrent à vous entre plages, forêts et le bourg pittoresque de Petite-Anse à l’architecture normande. Nous vous conseillons de faire une excursion dans le village de Grande-Anse pour découvrir les vestiges de l’ancienne poterie Fidelin, monument historique de l’île, le temps d’une marche dans le temps.

Visiter les îles de Terre-de-Bas et Terre-de-Haut
Source : shutterstock.com

Site incontournable de plongée aux abords de la commune de Bouillante, la réserve Cousteau fait partie du Parc National de Guadeloupe. Surnommée en l’honneur du commandant Cousteau, officier de la Marine nationale française et grand explorateur du monde sous-marin. Pour lui rendre hommage, son buste sculpté par Albert Fage, a été immergé par douze mètres de fond sur le site du « Jardin de Corail ».

La réserve Cousteau se distingue par la richesse de sa faune et de sa flore. Les plongeurs peuvent y observer des centaines d’espèces de poissons tropicaux, mais aussi des hippocampes ou des tortues. Six spots de plonger proches du récif y sont explorés chaque année par les visiteurs. Accessibles pour les baptêmes de plongée ou pour les plongeurs confirmés, une occasion unique d’observer un monde sous-marin majestueux.

Se balader en bateau

Les excursions en bateau sont indispensables pour découvrir les différentes îles de Guadeloupe. Plusieurs balades en bateau sont organisées pour observer les fonds marins ou admirer les terres depuis l’eau. En catamaran, en speed-boat ou à bord d’un bateau de pêche, voguez le temps d’une journée inoubliable sur les eaux translucides des Caraïbes. C’est aussi l’occasion de profiter de cette région de pêche et de goûter les spécialités créoles locales. Si vous n’êtes pas séduits par une des nombreuses sorties organisées, vous pouvez également opter pour la location de bateau. Nous vous conseillons de profiter du littoral, au départ de Marie-Galante, l’occasion d’un arrêt pour plonger et visiter les récifs coralliens et pourquoi pas finir la journée à la plage, les pieds dans l’eau.

Se promener dans le Parc National de la Guadeloupe

Avec ses 17 300 hectares de nature grandiose et prolixe, le Parc National de la Guadeloupe est un territoire riche en biodiversité. Au cours de votre expédition, vous pourrez rencontrer sur votre route de nombreuses populations d’arbres, de fougères, d’oiseaux et de mammifères. C’est l’endroit idéal pour réaliser des randonnées. Le Parc regorge de sentiers balisés, il y a plus de 300 kilomètres de chemins pédestres. De quoi ravir les visiteurs tout en assurant la pérennité du parc, en effet les randonneurs sont invités à ne pas quitter les sentiers pédestres pour préserver les écosystèmes.

Le parc est surplombé par l’imposant volcan de la Soufrière, une randonnée hors du commun pour les plus téméraires. Et en prime, vous pourrez vous rafraichir auprès d’une des nombreuses cascades après une bonne marche.

Se promener dans le Parc National de la Guadeloupe
Source : shutterstock.com

Partager

Vous aimerez aussi